Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 21:18


 

On peut se demander si la Franc-maçonnerie (du moins le R.E.R.) n'est pas une continuation de l'Ordre du Temple via les massénies. N'oublions pas que nombres de templiers ont fui en Grande-Bretagne (Angleterre, Ecosse) où ils n'étaient pas poursuivis et que le chevalier de Ramsay qui
introduisit en France la franc-maçonnerie de rite écossais, et développa l'idée d'une fraternité universelle. Il rêvait de soucher sur le catholicisme une conception universelle de la religion, dont la maçonnerie, une maçonnerie chrétienne bien entendu, aurait été la clef de voûte. Son Discours(
http://fr.wikisource.org/wiki/Discours_de_Ramsay) à la loge Saint-Thomas à Paris en 1736, tendant à faire de la franc-maçonnerie l'héritière des ordres chevaleresques de l'époque des croisades, eut une forte influence sur le développement des hauts grades maçonniques entre 1740 et 1780. Autre point de ressemblance entre le Temple et les maçons réguliers (en Belgique la GLRB, en France la Grande Loge Nationale ) la Bible ouverte dans chaque loge à la première page de l'Evangile selon Saint Jean, deux fêtes communes au Temple et au REAA et au RER , la Saint Jean d'été et la Saint
Jean d'hiver (fêtes de solstice). Ajoutons à cela le chiffre des templiers (processus de cryptologie) repris par la franc-maçonnerie, la règle du silence, des expressions comme laisser ses outils. Tout cela pourrait faire penser qu'il s'agit d'une continuation (j'ai dit une pas la ) de l'ordre du temple. Il est à noter que en Belgique et en France seules la Grande Loge Régulière et la Grande Loge Nationale sont reconnues comme étant régulières par les loges internationales pratiquant le REAA et qu'il s'agit de maçons déistes. Ils effectuent leurs travaux à la gloire du Grand Architecte de l'Univers, en qui ils ont reconnu Dieu

Repost 0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 10:54

L'un de mes meilleurs amis, Eric Timmermans, s'y connait parfaitement en ce qui concerne ce que l'on appelle les Etudes traditionnelles. Il collaborera régulièrement à l'alimentation de ce blog. Aujourd'hui, il a fait parvenir une étude sur Anubis le célèbre dieu égyptien des morts

                                ANUBIS, LE CHIEN NOIR PSYCHOPOMPE

 


Fichier:Anubis standing.jpg            



1. Naissance et origines.

 

Anubis est le nom hellénisé dune divinité égyptienne nommée à lorigine Anpou ou Inpou. Le culte de ce dieu était déjà très répandu dans les années 4000 et 3000 avant lère chrétienne. Anubis figure notamment sur une tablette dun roi égyptien nommé Aha (première dynastie, 2500 ans avant lère chrétienne). Dès cette époque, Anubis, qui assumait alors la fonction de dieu des morts, fut progressivement associé dans ce rôle, puis finalement remplacé, par Osiris.

Lorsque les Egyptiens intégrèrent Anubis dans leur panthéon, ils semblent lavoir considéré, et ce dès le Moyen Empire (-2000 à 1788), comme le fils illégitime dOsiris et de Nephtys, cette dernière ayant usurpé lidentité dIsis auprès dOsiris. Craignant la vengeance de son mari Seth, Nephtys abandonna Anubis dans les marais. Mais Isis le retrouva et léleva comme son propre fils. Elle en fit, en outre, lun de ses plus fidèles gardiens. Les Textes des Pyramides, eux, font dAnubis le quatrième fils de Rê, et le père de la déesse Kebehout.

 

2. LEmbaumeur.

 

Cest Rê qui enverra Anubis aider Isis à regrouper les morceaux épars du corps dOsiris (démembré par Seth) dont Anubis assurera également lembaumement. Ainsi, le personnage d’Anubis intervient-il dans les rites destinés à rassembler les morceaux dispersés du corps dOsiris et à le ressusciter. Cest en embaumant Osiris quAnubis confectionnera la première momie et deviendra le dieu de lembaumement. Cest à partir du Nouvel Empire (-1580 à 1090) que les fonctions dAnubis vont se spécialiser. Il devient donc lEmbaumeur et le Guide des défunts (psychopompe) au tribunal de lau-delà. On le nomme « Celui qui se tient devant la cabane divine » (=la tente où se déroulait le rituel de momification), « Celui des bandelettes », « Seigneur de la nécropole », « Seigneur de la Terre sacrée » ou  encore « Celui qui est juché sur la montagne ».

 

3. Le dieu-chien.

 

Selon Virgile (VIII, 698), Grecs et Romains représentaient Anubis sous laspect du chien Cerbère, Anubis étant également une divinité dapparence canine. On le représente parfois sous laspect dun être doté dun corps humain et dune tête de canidé, un chien ou un chacal (mais il semble quil ny ait jamais eu de véritables chacals en Egypte) au pelage noir, à la queue touffue et aux longues oreilles dressées. On le voit parfois couché sur un coffre. La couleur noire de son pelage évoque la couleur des cadavres lorsquils ont subi le processus dembaumement. Quant à lassimilation aux canidés, elle vient peut-être du fait que ces animaux habitaient les régions désolées et désertiques où étaient implantées les nécropoles.

 

4. Anubis Psychopompos.

 

Les Grecs vénéraient Anubis en tant que guide des défunts et comme conducteur des âmes. Aussi lidentifièrent-ils à Hermès psychopompe. Cette approche hellénique devait aboutir à la naissance dune divinité syncrétique nommée Hermanubis.

 

Désormais le rôle d’Anubis est définitivement fixé : il est le Grand Chien, gardien des nécropoles, l’intermédiaire entre le défunt et le tribunal funéraire. Anubis conduit le défunt à ce tribunal après avoir vaincu tous les dangers qui se présentent sur son chemin. Ainsi, Anubis est-il également nommé le « Seigneur de louverture de la caverne », cette dernière nétant autre que le séjour des morts. Il amène ensuite le défunt devant le tribunal puis procède à la pesée du cœur.

 

Ultérieurement, si le défunt émet le désir de retourner sur terre, il devra  en informer Anubis qui acceptera ou rejettera sa requête en consignant lacte sous forme dun décret.

 

Dans le Livre des Morts, il est dit quAnubis souvent représenté avec Thot- préside la Pesée de lÂme dans lau-delà, au tribunal dOsiris. Ammit, que lon nomme aussi la Dévorante ou la Truie de lOccident, attend aux côtés de Maât et dAnubis le résultat du Jugement des Âmes. Elle sempare et dévore les âmes jugées indignes qui lui seront jetées en pâture.

 

Anubis est également connu sous le nom de Khenty-Imentiu (=le chef des habitants de lOuest), conformément à une croyance égyptienne qui veut que le royaume des morts se situe à lOuest, terre où le soleil se couche et disparaît pour la nuit.

 

Cest à limage dAnubis quofficiait le chef des prêtres chargés des funérailles et des rituels de momification ou denterrement des défunts : il revêtait le masque du dieu et effectuait le rituel en son nom.

 

Anubis assure dans le monde de la Mort et des Ténèbres, le même rôle que son frère Horus assure dans le monde du Jour et de la Lumière. Cest donc à tort que lon associe souvent Anubis au monde démoniaque, une confusion résultant, selon toute vraisemblance, de sa proximité avec le monde des Morts.

 

5. Les lieux dun culte royal et populaire.

 

Anubis a bénéficié dun culte tout autant royal que populaire et il fut diffusé dans tous les centres religieux dEgypte. Un important sanctuaire était situé dans la nécropole de Memphis et un autre à Cynopolis (=la Cité des chiens), nome 17, Haute-Egypte. Cette ville était située à 200 kilomètres au sud du Caire, où de nombreux chiens momifiés furent retrouvés. A noter aussi quà Assiout, on honorait une divinité nommée Oupouaout qui est probablement une forme dAnubis.

 

 

Eric TIMMERMANS.

Bruxelles, le 15 novembre 2009.

 

 

Sources :

 

-Dictionnaire historique de lEgypte, Pierre Norma, Maxi Poche Références, 2003.

-Dieux et déesses de lancienne Egypte, Musées Royaux dArt et dHistoire, Bernard Van Rinsveld, Bruxelles, 1994.

-Encyclopédie de la mythologie, Sequoia, 1962.

-LAnge déchu, M. Centini, Editions de Vecchi, 2004.

-Petit dictionnaire des dieux égyptiens, Alain Blottière, Zulma, 2000.

 

Repost 0
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 10:30
Sur le blog  http://neferhotep.over-blog.com, j'ai trouvé un petit texte intéressant intitulé " la vie est un combat" . Il s'agit d'un extrait de "ce qu'on ne sait pas" de J. Delumeau. Je n'ai pas résisté à le publier sur  lagrangeducherchant.over-blog.com . Il me paraissait tellement vrai

Samedi 14 novembre 2009

Face au non-savoir, je suis augustinien dans l’âme :
la vie est un combat ; le corps, c’est pour plus tard.
Il faut chercher encore et encore.
Etre toujours en alerte.
Toujours.
Vis-à-vis de soi-même.
Vis-à vis de son travail. Et vis-à vis des autres.
Quand on défriche un arpent de ce cosmos d’ignorance,
c’est pour donner aux autres l’envie d’y aller,
de creuser, de poursuivre, de dépasser.
Pour une aventure qui espérons le, ne s’arrêtera jamais.
Sinon on s’ennuierait.

 

 

 

Repost 0
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 21:09

 

Regards sur la province de Liège, par sa situation géographique et quelques petits faits historiques et récits.

 

     Elle est située au sud-est de la Belgique et à l'est par rapport à la Région wallonne; elle jouxte les provinces de Limbourg avec laquelle elle forma durant mille ans une principauté épiscopale, Brabant wallon, Namur et Luxembourg et possède des frontières transnationales avec le Luxembourg, l'Allemagne et les Pays-Bas. Sa superficie est de 3.862 km² et compte habitants.

 

     La province est traversée par un grand fleuve la Meuse ainsi que par de nombreuses rivières qui ont creusé les vallées dans les différents massifs.

 

Ce fut une région refuge étant donné qu'elle dépendait du Cercle de Westphalie donc du Saint Romain germanique, C'est ainsi qu'on y trouvait une importante commanderie de l'Ordre teutonique. Elle comptait plusieurs abbayes ( bénédictines et cistercienne).

 

Elle ne fut réunie au reste de ce qui allait devenir la Belgique qu'en 1794 qui était annexé à la première république française puis aux premier empire et ce jusqu'en 1815.

 

Le Liégeois conservera son caractère frondeur et indépendant, curieux et accueillant, bon vivant et rebelle.

 

Nous allons y retrouver des marques templières et notamment Villers-le-Temple. Villers-le-Temple tient son nom de deux grands événements historiques : la romanisation et l’installation d’une Commanderie de l’ordre du Temple. Situé à proximité de la voie romaine allant de Tongres à Arlon, ce qui devait être un modeste hameau a vu s’installer une villa romaine qui lui a donné le patronyme de "Villers" qui deviendra, d’après certains documents "Villers en Liège" et aussi "Villers en Condroz". En 1118, lors de la première croisade, huit chevaliers compagnons de Godefroy de Bouillon fondent à Jérusalem, une Maison de l’ordre du Temple ainsi dénommée parce qu’elle jouxtait le Temple de Salomon. Cet ordre religieux et militaire dit "des Templiers", avait pour mission de garder les Lieux Saints.


Vers 1260, le chevalier de l’ordre du Temple, Gérars de Villers, fait construire sur – pense-t-on – le site de l’ancienne villa romaine, ce qui deviendra la plus importante Commanderie de la Province de Liège actuelle. C’est à ce site historique que Gérars de Villers a véritablement donné ses lettres de noblesse.


Le frère Gérars décède le 28 février 1273, sa pierre tombale, gisant du défunt, est précieusement conservée sur le mur gauche de l’entrée de l’église Saint-Pierre.

 

L'ordre du Temple comptait également plusieurs maisons en Province de Liège : Haneffe, Visé, Liège, Strée

 

 

C'est dans cette belle province de Liège que s'installera la première grange templière de la Massénie du Saint Graal. Elle dépendra dans un premier temps de l'Académie Templière du Pays Basque. Ceux que cela intéresse peuvent s'adresser à : lagrandeducherchant@yahoo.fr

Repost 0
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 21:05




  • Sauvegarder l’Esprit du Temple et sa Tradition.

  • Etre tolérant envers tout être et toute chose.

  • Développer l’Amour du prochain, la Fraternité, l’Esprit social.

  • Apprendre à se connaître soi-même, à se dominer et à se perfectionner.

  • Estimer un être pour sa valeur profonde et non en considération de contingences matérielles.

  • Faire naître en chacun la paix et la conscience et bâtir son Temple intérieur.

  • Ouvrir le chemin de la Connaissance à ceux qui le désirent et les amener à l’initiation.

Repost 0
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 21:02



QU'EST-CE QU'UNE MASSENIE

Une maison, groupe, une loge ou en Hébreu : Ka Haba. Lieu non consacré dans lequel un culte peut être pratiqué. Une Loge est, pour les êtres qui s’engagent sur la voie, le passage qui les amènera à l’illumination intérieure. La Massenie est une synthèse de pensées que l’on retrouve chez les R+C, les Francs-Maçons, les Kabbalistes...


Son emblème est le scarabée, signe initiatique et kabbalistique, symbole de renaissance.


Devant le seuil d’une Massenie doit être planté un rosier blanc et un rosier rouge, emblème du devoir et du sacrifice. Dans certaines Massenies, une bible était placée sur une table, ouverte à la première page de l’Evangile de St Jean. Certains membres, Chrétiens, honoraient St Jean Baptiste, patron des tailleurs de pierre et le fêtaient le 24 Juin.



ORIGINES DE LA PREMIERE MASSENIE

La première Massenie a été fondée à Toury au début du XIVème siècle par Jean de Rampillon, ancien croisé. C’est au cours d’un voyage en Terre Sainte que Jean de Rampillon a été introduit dans le milieu occulte par de vrais initiés. Avant de quitter l’Orient, son Maître lui a conféré l’initiation. A son retour dans sa Brie natale, il a voulu venir en aide aux Templiers, Croisés ou Sémites ayant reçu une initiation minimale de second degré et fonda la première Massenie.


Il les répartit de la façon suivante :

  • 10 étaient des sédentaires, vivant sur des lieux proches de la Massenie.

  • 10 autres, non sédentaires, étaient des voyageurs : soldats, artistes, négociants de commerces...

  • 6 étaient Sémites. Certains étaient égyptiens. Il y avait des occultistes, des alchimistes (harodim en hébreu) et ils habitaient la Tirtha. Ils étudiaient les sciences occultes, l’hermétisme, l’astrologie, la science des lettres et des nombres par la Kabbale.

Cela faisait donc un total de 26 membres. 26 étant en Kabbale, la valeur du nom sacré de Dieu ou Tétragramme : Hé – Vau – Hé – Yod.


Tous avaient pour objectif d’aider les désemparés à ne pas s’abandonner et à rechercher la voie de la Connaissance. C’est dans cet esprit que Jean de Rampillon appela la Massenie : La Massenie du St Graal.


Il faut souligner que les Templiers avaient été les gardiens du St Graal. Cela représente un mystère pour beaucoup... Il représente la force véritable et cachée de la plénitude céleste. Le Graal est la grande queste de la pureté initiale de l’Homme. C’est le combat perpétuel entre le bien et le mal dans l’homme.


La nuit de la Pâques Chrétienne, une grande réunion avait lieu dans chaque Massenie. Chacun faisait part de ses travaux occultes de l’année ou des contacts qu’il avait entretenus avec des frères d’autres Massenies ou avec d’autres Cherchants.


Des Massenies existaient un peu partout dans le monde : l’Inde, l’Asie mineure, l’Extrême Orient, l’Afrique et l’Europe.


Après une période de plus ou moins grande activité, l’Ordre de la Massenie du St Graal a subi une éclipse totale d’activités au cours du demi siècle écoulé.



RESURGENCE DE LA MASSENIE



C’est en Juin 1973 que Gabrielle CARMI (Andrée FORTIN) et son époux (Jean) ont créé dans leur Maison du hameau de Toury, à Hermé, en Seine et Marne, sur les lieux mêmes de l’ancienne Massenie de Jean de Rampillon, un Cénacle de la Massenie. C’est au travers de rêves, que Gabrielle a été instruite par Jean de Rampillon, sur les origines ainsi que sur le rôle que l’on attendait d’elle pour réactiver une Massenie.


En Juin 1975, après une période probatoire de deux ans, le Cénacle de la Massenie naissait. Il devait être officialisé en Juin 1980 sous le nom de Massenie du St Graal.


En 1980, naissait en Auvergne la Loge Intérieure et Universelle du Temple qui devint en 1994 : »AURORA » Académie Universelle de Recherches sur les Ordres et Religions Anagogiques. Cette période fut le fruit de longues années d’échanges entre les habitants de la Maison de l’Ariole – Nom donné à la Massenie d’Auvergne par Gabrielle lors de la remise de l’investiture et de l’initiation à la charge et au grade de Magister.


Aujourd’hui, cet ordre, refusant toute hiérarchie tapageuse, n’est plus secret mais se doit pour une période encore indéterminée, de poursuivre son oeuvre de recherches occultes en vue d’un devenir meilleur. Il se doit d’approfondir les valeurs spirituelles du passé, valeurs ésotériques que certaines religions ou modes de pensées refusent.

Repost 0
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 20:58

Biens chers frères ou Sœurs sur le Sentier de notre Divin Maître,



Il y a quelque temps, tu as peut être foulé le chemin de la Connaissance pour en partir déçu(e) car tu n’as trouvé que guru, hiérarchie tapageuse, grande surface de l’ésotérisme et, derrière le faste es habits de lumière, tu n’as trouvé que le vide. Les grandes sociétés Traditionnelles sont mortes avec le début du siècle dernier… Les sociétés « Chevaleresques » ont fait de la résistance mais les rivalités et les nombreuses scissions ont ouvert la porte au « new âge » et à l’ésotérisme du « marc de café » ; n’apportant que davantage de divisions, même sur fond d’unité ; la raideur a remplacé la rigueur nécessaire et l’on a vu pulluler sectes en tout genre et occultisme bon marché dont la seule préoccupation est la recherche de l’argent ou du pouvoir ! Aujourd’hui, au nom de l’Amour, on génère le conflit, voire la guerre !

Pourtant la voie existe ! Mais devant la multitude de courants, lequel choisir ? Au travers de la dilution de la connaissance, où chercher ! Il existe multitude de cherchants sincères de par le monde mais dans la pénombre de « l’age noir » où les trouver ?

C’est pourquoi je lance cet appel aux Cherchants pour qu’ils se regroupent ; afin que nous puissions reformer les rangs, quel que soit le Dieu de notre cœur, quelle que soit notre obédience d’origine.

Il nous appartient de léguer à nos enfants un monde d’espoir, dépouillé des trahisons d’aujourd’hui, porteur de Lumière..

NON, la quête spirituelle n’est pas dépendante d’une structure pyramidale, d’un grand maître et de sa cohorte d’officiers. Elle est une affaire personnelle où chacun oeuvre dans son quotidien, pour la réalisation de l’œuvre alchimique dans le grand creuset de notre cœur.

NON, la quête du Graal ne passe plus par le dogme des Eglises temporelles synonymes de faste et de guerres saintes. Sachons retrouver le sens véritable de la Jihad, de la Jérusalem céleste, la véritable origine du mot religion au sens de « religare », qui relie le Ciel et la Terre. L’Eglise de demain sera universelle ou ne sera pas !

SI votre désir reste encore aujourd’hui celui de partager, de participer à un vaste mouvement Traditionnel et spirituel, je vous invite à venir créer un grand rassemblement à visage humain.

  • Sans structure pyramidale mais au travers de maisons autonomes qui se fédèrent pour bâtir un vaste réseau.

  • Sans autre dogme que l’obligation de vivre au quotidien.

  • Sans autre volonté politique que celle de la « Res Publicae » si chère à Platon.

La Massenie du St Graal ne se veut détentrice d’aucune connaissance absolue mais d’une pédagogie qu’elle désire partager avec chacun souhaitant rompre avec des structures où la seule liberté est d’écouter sagement la voix des faux prophètes.

Dans l’espoir de ta réponse,
Bien fraternellement,

Jean-Luc



Au delà des dissensions politiques.

Au delà des dissensions religieuses.
Au delà des dissensions raciales.

Il existe une valeur en laquelle nous croyons:

"L'HOMME"

Notre volonté première est de vivre le grand rassemblement humain. D'établir la grande fraternité humaine pour le 3 ème millénaire.

Si vous croyez dans les valeurs de l'homme.
Si vous refusez qu'un homme puisse mourir de faim dans notre XXI ème siècle.
Si votre volonté est de vivre en harmonie avec notre planète la TERRE.
Alors, vous pouvez quelque chose pour nous ! Et ensemble nous avancerons.
Ni dogme religieux, ni parti politique. Seule la volonté de vivre.



Repost 0
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 20:56

Ce site est dédié à Gabrielle CARMI afin que, par delà
le voile de l'initiation que représente sa transition, elle
puisse poursuivre son oeuvre en vous éclairant comme
elle a pu le faire pour nous de son vivant...

Que sa mémoire vive à jamais dans nos coeurs...

 

(Pour les temps présent, je crois que les forces spirituelles déjà réunies ou encore éparses doivent œuvrer pour l'épanouissement de la pensée hors des sentiers trop étroits, préparant ainsi un avenir meilleur, afin que ne soient pas perdues les hautes valeurs qui doivent acheminer notre humanité vers des sphères de plus en plus évoluées. Ami lecteur, je souhaite qu'un jour nous nous retrouvions, vous et moi, pour que survive l'esprit de la massenie... - Le temps hors du temps - Gabrielle.)

image023.gif


Le Graal est avant tout une quête intérieure !


Fidèle à ce que disait Gabrielle CARMI : Oser Rêver, c'est Oser Vivre, la Massenie ne désire que rassembler des Cherchants Sincères au delà de toute Eglise, de tout Dogme, de tout esprit de Chapelle - Des Cherchants qui deviendront des amis, des frères ou des soeurs. Rassemblés en une simple association de personnes autour d'un même but, sans aucune hiérarchie tapageuse…


Nous poursuivons notre chemin dans la simplicité tout en conservant l'Esprit du Temple.

Repost 0
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 20:42

Ceci est le premier article de votre blog. Il a été créé automatiquement pour vous aider à démarrer sur overblog. Vous pouvez le modifier ou l'effacer via la section "publier" de l'administration de votre blog.

Bon blogging

L'équipe d'overblog

PS : pour vous connecter à votre administration rendez-vous sur le portail des blogs overblog

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de la Grange du Cherchant
  • Contact

Recherche