Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 18:23

 

 

 

1. Le Providentiel.

 

Le nom de ce dieu gaulois signifie « Celui qui prévoit », le « Providentiel », le « Pourvoyeur », « Celui qui supprime les difficultés de la vie ». On retrouve dailleurs cette même racine dans le nom de la déesse gallo-romaine Rosmerta.

 

2. Smertrios sur le pilier des Nautes.

 

Smertrios apparaît sur le pilier des Nautes des Parisii de Lutèce, exposé au musée de Cluny. Il sagit dune sculpture occupant un espace « carré » appartenant au « cube » de Castor, Pollux et Cernunnos. On peut y voir un personnage barbu se préparant à frapper un serpent qui se dresse devant lui, à laide dun objet quil tient dans la main droite et qui est probablement une massue. Toutefois, cette sculpture apparait mutilée à un point tel que larme brandie par Smertrios pourrait aussi bien être un flambeau ou une serpe. De même, le « serpent » quil semble combattre pourrait également être un arc. Mais on retient généralement lhypothèse que cette sculpture illustre lépisode dun récit mythique dans lequel Smertrios, dieu athlétique qui nest pas sans rappeler Héraclès, semble combattre un reptile monstrueux.

 

3. Mars ou Dispater.

 

Smertrios nest connu autrement que par quelques inscriptions qui lassimilent à Mars : [d]iti Smer [trio] (Grossbuch, Autriche, AE 1950, 98), Smert [rios] (Paris, France, CIL XIII 03026), Marti Smertrio (Liesenich, Allemagne, CIL XIII 11975). On identifie également Smertrios à Dis Pater et lon voit en lui, plutôt quune divinité indépendante, un surnom dune des grandes divinités masculines du panthéon celtique.

 

 

Eric TIMMERMANS.©

Bruxelles, le 14 mars 2011.

 

Sources : Les Celtes Les Dieux oubliés, Marcel Brasseur, Terre de Brume Editions, 1996 / Les Celtes Histoire et dictionnaire, Venceslas Kruta, Robert Laffont, 2000 / Nouveau dictionnaire de mythologie celtique, Marcel Brasseur, Pygmalion, 1999 / Répertoire des dieux gaulois, Nicole Jufer et Thierry Luginbühl, Errance, 2001.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Grange du Cherchant
  • Contact

Recherche